Je suis. Se définir c’est toujours s’étrécir, rentrer dans les contours d’un texte, choisir ce qu’on dit de soi, mais surtout ce qu’on ne dit pas. Je suis une femme. En soi, c’est déjà un défi, quelle que soit l’époque et le lieu. Je suis écrivaine. J’ai écrit des romans, des poèmes, des nouvelles, des textes fragmentés et défragmentés, sur papier, sur la toile. Un roman sortira à l’automne (sortie décalée..). Des projets sont en construction, ici et là. Je suis performeuse, je me promène avec ma machine à écrire et ma collègue Isabelle Collet et nous écrivons en public, pour les gens, aux gens. Je suis animatrice et formatrice, spécialisée en ateliers d’écriture et d’expression créative. J’anime et je forme, qui me le demande, où l’on m’appelle. Pour la première fois en ligne depuis le début du confinement. Je suis directrice des Ateliers de l’escargot, je ne dirige rien du tout, je suis le mouvement du mollusque. Je suis thérapeute en constellations familiales et ceci a tout avoir avec cela. Maîtrise en transformation du vivant. Je creuse la terre, je la retourne, je sème des graines de tout ce qui pousse et je souffle sur les cosses trop serrées. Voici, une partie de ce que je suis. On peut sans doute découvrir d’autres parts sur les bords de mes routes.